7608-010_FEEL_GOOD_EQUIPE.jpg

A PROPOS

 

C’est en août 2014 qu’un petit groupe d’amis se lance dans l’aventure d’un festival de musique à Aywaille.

 

Avec la création de l’Asbl « Kin porte le projet » et un an de travail, c’est en 2015 qu’aura lieu la première édition du YES2DAYLAND festival. Comme son nom l’indique, le Yes2DayLand était un festival pour tous, basé sur une programmation d’artistes et de groupes d’hier (Yesterday) à aujourd’hui (Today). Ce festival se voudra avant tout fédérateur, familial et festif qui le temps d’un weekend rassemble très jeunes, jeunes et moins jeunes. Le premier artiste à en fouler la scène fut Hugo avec sa célèbre nacelle.

A cette époque, le vendredi était destiné aux artistes de composition, le samedi aux groupes de cover et le dimanche aux Djs lors des célèbres Holi colors.

Au fil du temps, le public n’a cessé de participer de plus en plus nombreux au « Yes2dayland » avec des artistes de renom tels Shym, Slimane, Boulevard des airs, Léa Pacci, Kid Noize, Henry Pfr, Mosimann.

Les organisateurs ont senti alors le besoin de trouver un nouvel élan, un nouveau souffle pour un festival qui s’affichait de plus en plus familial et à la programmation éclectique. Une rencontre avec les responsables de Radio Contact et directement le sentiment « feelgood » était partagé par les uns et les autres.

 

Tout doucement, en 2021 le Yes2dayland laissait sa place au Feelgood festival amenant dans ses valises un quatrième jour de fête.

Malgré la crise du covid, malgré les inondations de juillet, le FEEL GOOD festival fut un des rares évènements en Belgique ayant lieu en 2021.

Aujourd’hui, à l’aube de sa septième édition, le feelgood veut offrir à son public des artistes de renoms qui partageront la scène avec des jeunes promesses, des artistes internationaux, belges, liégeois et locaux.

Et malgré sa notoriété qui ne cesse de grandir, les organisateurs mettront toujours un point d’honneur à faire vivre cet esprit familial, festif dans une programmation variée, adaptée à tous les âges et genres.

 

Place aux entreprises locales, liégeoises et belges.

Le feelgood festival privilégie autant que possible les entreprises locales et liégeoise

 

Une scène venant de Trois-Ponts · Un promoteur liégeois de son et lumière · Des infrastructures générales d’une société de Herstal · Une société de gobelets recyclables liégeoise · Des chapiteaux provenant d’une société wallonne · Une société de gardiennage et des stewards liégeois · Un traiteur Vip liégeois · Un traiteur backstage Aqualien · Un chapiteau deux étages de la région flamande · Des eaux de Chaudfontaine, des bières belges, du gin local, un champagne liégeois · Des food trucks locaux · Des techniciens wallons ...